Une nouvelle alliance avec Môm’Artre !

Animées par la même volonté de permettre aux enfants de s’épanouir et de participer à la construction d’une société plus solidaire et plus harmonieuse, les associations Chemins d’Enfances et Réseau Môm’artre opèrent un rapprochement officiel en ce début d’année 2019...

Un rapprochement porteur de sens

Animées par la même volonté de permettre aux enfants de s’épanouir et de participer à la construction d’une société plus solidaire et plus harmonieuse, les associations Chemins d’Enfances et Réseau Môm’artre opèrent un rapprochement officiel en ce début d’année 2019 !

Les deux structures partagent en effet de nombreux points de convergence : Une vision commune du développement de l’enfant, un cœur de métier autour de l’animation, ainsi qu’une culture professionnelle très proche.

Chemins d’Enfances et Môm’artre unissent leurs forces afin de répondre :

● aux enjeux de développement de Chemins d’Enfances dont le programme Magic Place a été nommé lauréat de la Fondation la France s’engage en 2018

● à la volonté du Réseau Môm’artre d’évoluer vers une structure qui porte de nouvelles initiatives innovantes en matière de pédagogie.

Tout en restant juridiquement indépendantes l’une de l’autre, les deux associations vont pouvoir mutualiser certaines de leurs fonctions centrales, leurs compétences, leurs réseaux, leur énergie.

Cette alliance va leur permettre de croiser leurs pratiques, de catalyser leurs stratégies, et de fonder ainsi un véritable réseau d’innovations pédagogiques au service des enfants.

Réseau Môm’artre

Créé par Chantal Mainguené en 2001, Môm’artre est une solution inédite d’accueil après l’école, qui développe l’éducation artistique des enfants de 4 à 11 ans dans les quartiers populaires.

Môm’artre répond à un enjeu souvent non résolu, la prise en charge des petits enfants après l’école, en l’absence de solutions de garde adaptées pour les habitants de quartiers où la précarité ne cesse de croître, et leur offre un accès à la culture par la pratique artistique.