Père Ceyrac

"Je prends les évènements de chaque jour comme autant d’occasions d’aimer davantage, et je porte dans mon cœur ces milliers, ces millions de gens que j’ai eu la chance de rencontrer au cours de ma vie." Père Ceyrac

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès du père Ceyrac, survenu dans la nuit du 29 au 30 mai. Pierre Ceyrac, qui avait quitté sa Corrèze natale pour l’Inde à l’âge de 23 ans, a servi les autres et donné sans répit aux plus démunis pendant plus de 70 ans avec une énergie redoutable et une joie communicative. Diplômé de tamoul et de sanscrit, il avait de l’Inde, qu’il aimait tant, une connaissance intime. C’est une des grandes figures de notre siècle qui vient de nous quitter.

"J’ai eu l’immense joie de le rencontrer en juin 2000, et, depuis, de le voir régulièrement. Il a profondément marqué ma vie, comme celle de beaucoup de ceux qui ont croisé sa route. Sans lui, sans tout ce qu’il m’a appris sur l’Inde, sur la dignité des pauvres, sur les sourires des enfants, Chemins d’Enfances n’existerait pas aujourd’hui, ou tout au moins pas sous cette forme. Mais c’est surtout sa façon de vivre, de faire grandir en chacun le meilleur de lui même, d’aimer inconditionnellement, qui m’ont le plus impressionné. C’est pourquoi je tiens à exprimer toute ma gratitude à son égard.

Unissons nous en pensées à cet homme extraordinaire, qui n’a cessé de célébrer l’Amour et qui aimait répéter : "Tout ce qui n’est pas donné est perdu !".

Martine Roussel-Adam