Les Clubs d’Enfants
DANS LES ZONES RURALES ISOLEES DU TAMIL NADU

Un Club d’Enfants, c’est …

-  Un lieu de soutien scolaire avec une pédagogie innovante se différenciant de l’enseignement public indien extrêmement traditionnel.

-  Un endroit où l’enfant est protégé : Il y joue et y étudie en toute tranquillité, renoue avec son enfance, loin des mauvais traitements ou influences néfastes.

-  Un lieu de sensibilisation : L’enfant est sensibilisé à l’hygiène, à l’éducation et aux dangers de la rue (violence, tentation de la drogue, prostitution,…) et aux moyens d’y résister.

-  Un accès à des activités ludiques : L’enfant peut prendre confiance en lui, se valoriser, apprendre le respect des règles, se positionner au sein d’un groupe, exprimer ses problèmes et les surmonter.

Objectif

L’objectif du projet est le soutien éducatif et psychosocial aux enfants, à travers des Clubs d’Enfants.

Les bénéficiaires
-  70 enfants âgés de 6 à 15 ans inscrits dans les deux Clubs d’Enfants

Contexte

Le District de Villipuram se situe dans l’Etat du Tamil Nadu en Inde du Sud.

Les deux villages concernés par notre projet (Thudupakkam et Kappai), situés dans les campagnes du district de Villipuram, sont très isolés, notamment du fait de carences en routes et moyens de transport. Dans cette région reculée l’absence d’activité économique dynamique et d’emploi stables entraîne une grande précarité pour les familles. Les emplois existants sont le plus souvent journaliers, comme dans le bâtiment ou dans le domaine agricole pour les non propriétaires.

La recherche d’un travail pousse souvent les parents à partir plusieurs jours dans les grandes villes les plus proches, laissant le foyer et les enfants livrés à aux-même. Les enfants vivent alors chez des grands parents, des oncles et tantes ou des amis, mais sont souvent peu considérés par ces derniers. Ils doivent effectuer les tâches ménagères, des petits travaux et du fait, ont peu de moments pour leurs devoirs scolaires et encore moins pour des activités d’enfants.

Dans cette situation de précarité, les enfants des milieux ruraux sont particulièrement vulnérables. En effet : Beaucoup d’entre eux rencontrent des problèmes de développement physique  : malnutrition, retard de croissance, manque d’assistance médicale adéquate ; La situation économique des familles contraint les enfants à travailler dès leur plus jeune âge. Devant assumer des responsabilités d’adultes, ils brûlent alors des étapes nécessaires à leur développement comme le jeu, l’insouciance ou la socialisation avec leurs pairs ; La dévalorisation de leur milieu social d’origine induit des comportements de soumission et de faible estime de soi de la part des enfants. Ceci provoque une démotivation qui souvent entraîne un absentéisme scolaire.

Rôle de CDE

Les actions
-  Transformation des cours du soir en véritables clubs d’enfants
-  Mise en place de sessions de jeux dans les Clubs d’enfants
-  Mise en place d’activités artistiques et culturelles au sein des Clubs d’Enfants
-  Formation des animateurs à l’animation des Clubs d’Enfants
-  Diagnostiquer et évaluer l’impact psychosocial des actions.

Partenaire

Bargad, jeune orpheline tamoule, a été accueillie dès son plus jeune âge dans un centre pour enfants défavorisés, et a ainsi pu recevoir une éducation et une attention. Elle a créé, en 2010, l’association Thamaraï. Avec très peu de moyens financiers, Thamaraï a initié des cours de soutien scolaire le soir pour les enfants de 2 villages reculés du district de Viluppuram (Inde du Sud). Aujourd’hui, Thamaraï cherche à transformer ses cours du soir en véritables Clubs d’Enfants